Le ripoux et la pornostar

P. K.

— 

La blogueuse et pornostar Barbie Cummings se tire d'un mauvais pas en  pratiquanr une fellation sur un officier de police.
La blogueuse et pornostar Barbie Cummings se tire d'un mauvais pas en  pratiquanr une fellation sur un officier de police. — DR

Barbie Cummings roulait un peu vite sur une autoroute du Tennessee. Un policier, James Randy Moss l’arrête, lui met une contravention pour excès de vitesse et trouve des anti-douleurs interdits dans la voiture. Un contrôle routier comme les autres? Pas vraiment.

Car Barbie Cummings (c’est un pseudo) est une star du porno, et anime un blog haut en couleur (et interdit aux moins de 18 ans), où elle raconte ses aventures dans l’industrie du sexe. Elle le raconte au policier qui, intrigué, va jeter un œil sur le blog depuis son ordinateur portable. De fil en aiguille, il sympathise avec l’actrice, jusqu’à réaliser avec elles des actes formellement interdits par le règlement intérieur de la police de la route du Tennessee.

Sans doute pas vraiment conscient de l’illégalité de ce qu’il était en train de faire, le policier a même pris des photos et une vidéo de la gâterie en question. L’actrice repart ensuite avec une contravention pour excès de vitesse, mais elle échappe à une inculpation pour détention de stupéfiants.

Dénoncé par un collègue

Le lendemain, Randy l’appelle, pas pour s’excuser, mais pour lui demander s’il peut s’en vanter auprès de ses amis policiers. Pas de problème, répond la jeune femme, qui de son côté met les photos et la vidéo sur son blog. Pourtant, il y a bien un problème: tous les collègues de James Randy Moss ne sont pas impressionnés par ses performances. L’un le dénonce à sa hiérarchie. L’impétrant aura beaucoup plus de temps pour aller sur le blog de Barbie Cummings: il est suspendu jusqu’à nouvel ordre.