Coluche était sur le trône lors de la célèbre photo des Enfoirés

SECRET Les fils de l'humoriste ont révélé ce vendredi les dessous de cette photo, prise dans des conditions un peu particulières...

A.B.

— 

Le portrait de Coluche dans les locaux des Restos du Coeur de Toulouse.
Le portrait de Coluche dans les locaux des Restos du Coeur de Toulouse. — A. GELEBART / 20 MINUTES

C'est l'histoire d'un mec qui s'est fait tirer le portrait aux WC. L'anecdote ressemble au début d'un sketch de Coluche mais elle est bien réelle. Incontournable depuis que les Restos du Cœur l'utilisent dans tous leurs centres, ce cliché en noir et blanc de Coluche n'avait pas encore révélé tous ses secrets.

Prise durant le festival de Cannes en 1985, la photo montre un Coluche au «regard pénétré, sérieux et bienveillant», décrit le journaliste Thomas Sotto sur Europe 1, qui recevait ce vendredi matin Romain et Marius Colucci, les fils de l'humoriste disparu. L'occasion de les interroger sur cette image à «l'histoire complètement inattendue». 

«Tiens, si tu veux, là j'ai deux minutes tu peux faire ta photo»

«Gaston, qui a fait la photo, qui est très belle d'ailleurs, poursuivait Michel à Cannes en disant qu'il lui fallait absolument une photo de lui. Michel, ça le faisait chier, il avait plein d'autres trucs à faire», raconte Marius pour planter le décor. «A un moment, Michel lui a dit : "Tiens, si tu veux, là j'ai deux minutes tu peux faire ta photo". Il est allé aux toilettes et il a laissé la porte ouverte. Et donc cette photo a été faite aux toilettes», a-t-il révélé dans un sourire espiègle.

L'auteur de la photo, Gaston Bergeret, avait assigné l'association, lui demandant notamment de cesser d'exploiter cette image, qui ornait depuis leur création en 1985 les centres des Restos du Cœur. Mécontent «des modifications de couleurs et des recadrages», le photographe réclamait aussi un dédommagement financier. Mais en 2013, un accord entre les deux parties avait finalement été  trouvé, signant le retour de cette photo de Coluche prise sur le trône dans l'ensemble des centres de l'association créée en 1985 par l'humoriste.