Manuel Valls souhaite que le stand-up et l'improvisation soient enseignés à l'école

POLITIQUE «Pourquoi ne pas intégrer, dans nos écoles, l'art de l'improvisation que porte Jamel Debbouze?» a déclaré le Premier ministre...

R.L.

— 

François Hollande s'est rendu vendredi soir à Trappes (Yvelines) pour un match d'improvisation théâtrale entre deux collèges de la ville en présence du comédien Jamel Debbouze, a-t-on appris auprès de la Fondation Culture et Diversité, organisatrice de l'événement.
François Hollande s'est rendu vendredi soir à Trappes (Yvelines) pour un match d'improvisation théâtrale entre deux collèges de la ville en présence du comédien Jamel Debbouze, a-t-on appris auprès de la Fondation Culture et Diversité, organisatrice de l'événement. — Francois Guillot AFP

Des cours de français, des cours de mathématiques et des cours de sketchs? Dans une interview au magazine culturel l'Œil, Manuel Valls évoque la politique culturelle du gouvernement, rapporte le Lab ce mardi. Refusant de croire «au divorce entre la gauche et la culture», le Premier ministre avance différentes propositions. L’une d'elles: la création d'un cours dédié au stand-up et à l'improvisation.

«L'art de l'improvisation»

«La réforme des rythmes éducatifs est une réelle opportunité dont il faut se saisir [...] Il faut casser les murs qui existent parfois entre les institutions, et aussi souvent dans les esprits. Pourquoi ne pas intégrer, dans nos écoles, l'art de l'improvisation que porte Jamel Debbouze?» a-t-il dit.

L'idée semble ravir la ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem. Ce mardi matin sur iTélé, elle est venue défendre la réforme des collèges et des rythmes scolaires. Et cette proposition du Premier ministre. «Manuel Valls évoquait là le temps périscolaire où les enfants peuvent découvrir l’improvisation théâtrale», assure-t-elle, ajoutant qu’elle appréciait beaucoup Jamel Debbouze: «C’est quelqu’un pour qui j’ai beaucoup d’admiration [...] L’improvisation qu’il a beaucoup portée [...] est une façon d’apprendre à vivre ensemble.»