Les dauphins pourraient annoncer les séismes

TRISTESSE En quelques jours, des dizaines de cétacés se sont laissés mourir sur des côtes menacées par des tremblements de terre...

Marie Tissier

— 

Le 10 avril 2015, des dauphins échoués sur la plage d'Hokota, préfecture d'Ibaraki au Japon.
Le 10 avril 2015, des dauphins échoués sur la plage d'Hokota, préfecture d'Ibaraki au Japon. — Asusho Kaji/AP/SIPA

Les dauphins pourraient-ils prédire l'arrivée imminente de catastrophes majeures, comme les séismes (voire donc les tsunamis)? C'est ce que la récurrence de certains échouages de spécimens pourrait faire croire aux scientifiques.

Un séisme de 6,6 sur l'échelle de Richter

Ce lundi, un séisme est survenu à 10h43 (3h43, heure française) à 71 kilomètres des côtes est de Taïwan, d'une magnitude de 6,6 sur l'échelle de Richter, selon l'Institut américain de géophysique (USGS). Un tremblement de terre qui aurait pu entraîner une montée des eaux sur l'archipel d'Okinawa, au sud du Japon, juste en face.

156 dauphins échoués

Dix jours avant ce tremblement de terre, plus de 150 dauphins d'Electre ( appelés melon-headed whale en anglais) se sont échoués pour une raison encore inexpliquée, sur environ 10 km le long de la côte Pacifique, au nord de Tokyo. Pour les scientifiques, comme Tadasu Yamadao, chercheur au Musée japonais de la nature et des sciences, «les ultrasons qu'émettent les dauphins pour se repérer ont pu être absorbés par les bancs de sable, ce qui les aurait désorientés», expliquait-il au journal Yomiuri.

Un phénomène récurrent

Mais la récurrence du phénomène pose question: en  2011, une cinquantaine de dauphins d’Electre s’étaient échoués quasiment au même endroit, sur les côtes japonaises, six jours avant le terrible séisme de magnitude 9,9 qui allait déclencher la catastrophe de Fukushima et faire plus de 18.000 morts. En février 2011, 107 dauphins pilotes s'étaient également échoués en Nouvelle-Zélande, deux jours avant qu'un tremblement de terre ne touche la ville de Christchurch.

Science ou coïncidence ? 

Certains scientifiques avancent l’hypothèse que les dauphins seraient sensibles aux perturbations du champ magnétique terrestre, causées par le mouvement des plaques tectoniques. Interrogé par le Telegraph, Toshiaki Kishiro, chercheur au National Research Institute of Far Seas Fisheries (Institut national de recherche sur la pêche en haute mer), avait émis cette hypothèse.Tout en ajoutant : «C'est possible, mais il n'existe pas de preuve solide pour confirmer cette théorie.»