Saint-Jacques-de-Compostelle: Une ville met en garde les pèlerins qui défèquent en plein air

INSOLITE Les habitants du village de Lastres en Espagne seraient excedés...  

R.L.

— 

Sur le plus fréquenté des chemins français menant à Saint-Jacques-de-Compostelle se livre une bataille commerciale éloignée de l'esprit qui anime les milliers de pèlerins en quête d'immatériel
Sur le plus fréquenté des chemins français menant à Saint-Jacques-de-Compostelle se livre une bataille commerciale éloignée de l'esprit qui anime les milliers de pèlerins en quête d'immatériel — José Torres AFP

Ils ne sont plus en odeur de sainteté. La ville espagnole de Lastres, située sur la route de pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, met en garde les pèlerins et autres visiteurs qui s'arrêtent pour déféquer en plein air sur ce célèbre chemin, synonyme de dépassement physique et spirituel.Des individus ont installé à l'entrée du village des panneaux indiquant qu'il ne faut «pas s’arrêter pour une pause caca pendant leur marche vers la ville sainte», indique dans son article le quotidien britannique Daily Mail.

«Une attraction»

Pour le moment, personne ne sait qui a mis en place ces signalisations qui montrent une figure accroupie en train de déféquer dans un cercle rouge avec une ligne diagonale. A côté du panneau interdisant de jeter ses détritus par terre. Mais selon le Daily Mail, de nombreux habitants se plaignent en effet des désagréments causés par ces comportements. Antonio Fernandez, un résident de Lastres, explique toutefois que les panneaux sont devenus «une attraction». Certains pèlerins poseraient à côté pour des photos.