Un Italien condamné pour des relations sexuelles trop bruyantes

FAITS DIVERS Ses voisins ont porté plainte car les nuisances engendrées étaient trop importantes ...

R.L.

— 

Un couple (Illustration)
Un couple (Illustration) — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA;

Un entrepreneur italien de 34 ans, habitant de San Martino dans le nord du pays, a été condamné à verser 12.000 euros de dommages et intérêts à ses voisins de palier, pour les avoir «perturbés et harcelés». En effet, la famille plaignante lui reprochait ses ébats bruyants et les hurlements. Et ce, toutes les nuits, relate 20Minutes.ch, reprenant une information du site Internet italien, «La Provincia Pavese».

Bande-son diffusée au tribunal

Selon le journal italien, l'affaire remonte à 2009, quand les voisins du trentenaire, parents de deux enfants en bas âge, n'en pouvaient plus d'entendre quotidiennement les parties de jambes en l'air de l'entrepreneur et de sa compagne.

La famille a d'abord usé sa diplomatie pour demander au couple de baisser le volume lors de ses ébats, mais en constatant que leur tentative de médiation n'avait fait qu'empirer les choses, ils ont saisi la justice. Pour prouver de manière claire le trouble, le père a pris soin d'enregistrer les hurlements. La bande-son a été diffusée au tribunal.

Condamné à quatre mois de réclusion et à verser des indemnités aux plaignants en 2012, l'homme a fait appel, et sa peine d'emprisonnement a été réduite la semaine dernière. Par contre, son amende a grimpé: L'entrepreneur devra donc payer 9.000 euros de dommages et intérêt à ses voisins, et 3.000 de plus pour les frais juridiques. Sa compagne, elle, est partie.