VIDEO. D’où vient le bruit d’un craquement de doigts?

SCIENCES Une étude apporte une réponse en utilisant l'IRM...

T.L.G.

— 

Faire craquer ses articulations n'est pas forcément mauvais pour la santé.
Faire craquer ses articulations n'est pas forcément mauvais pour la santé. — Capture d'écran

Toute question a sa réponse, même les plus existentielles. Des chercheurs de l’université de l’Alberta, au Canada se sont intéressés à l’une d’entre elles: d’où vient le bruit qu’on entend lorsqu’on fait craquer ses doigts? Pour y répondre, les scientifiques ont utilisé la technique de l'imagerie par résonance magnétique (IRM) pour filmer le craquement en direct, rapporte le blog du Monde Big Brother.

Jérôme Fryer, un chiropracteur qui peut faire craquer ses doigts à volonté, a endossé le rôle de cobaye. Son doigt, inséré dans un tube, a été tiré de manière très lente jusqu’à ce que l’articulation craque, à plusieurs reprises.

 

L’origine du bruit de craquement ne serait pas due à l’explosion de microbulles d’air dans les articulations. Elle s’expliquerait par la formation rapide d’une cavité remplie de gaz dans l’articulation dite synoviale. «C'est comme la création d'un vide, explique Greg Kawchuk, un professeur ayant mené les recherches. Une fois que les os se séparent soudainement, il n'y a plus de fluide synovial pour remplir l'espace. Donc une cavité apparaît et c'est cela qui est associé au son».

Le site Wired, à qui l’on doit le GIF ci-dessus, précise: «On voit une sorte de flash dans l'espace entre les extrémités des os lorsqu'ils se séparent. Dans une IRM, cela indique la création d'une cavité ou tribonucléation. Lorsque les surfaces des os se rejoignent, la bulle disparaît rapidement. Mais cela arrive après que le bruit a été émis, contrairement à ce qu'on pensait.» Reste à savoir si faire craquer ses doigts est une pratique dangereuse pour la santé.