Un garçon de 14 ans poursuivi pour «cybercrime» après avoir changé le fond d’écran de son professeur

ETATS-UNIS Il avait vu l'enseignant taper son mot de passe...

M.C.

— 

Le fond d'écran par défaut de Windows XP.
Le fond d'écran par défaut de Windows XP. — Microsoft

Il pensait juste jouer un mauvais tour. Domanik Green, élève de 14 ans d’une école de Holiday, en Floride, a été arrêté et inculpé pour «cybercrime» après avoir accédé au réseau de son école et remplacé le fond d’écran d’un professeur par une photo de deux hommes en train de s’embrasser, rapporte le Tampa Bay Times.

L’histoire remonte à fin mars. D’après le journal américain, l’adolescent aurait utilisé le mot de passe d’un professeur pour se connecter à son ordinateur à l’école. L’appareil contenait les questions d’un test académique, mais l’élève n’aurait pas pu y accéder car elles étaient cryptées, selon la police, qui l’a tout de même arrêté.

Domanik Green, qui a été inculpé d’attaque sur un système d’informatique et d’accès non autorisé, ce qui est considéré comme un crime, a été libéré mercredi du centre de détention de Land O’Lakes. «Je me suis connecté sur l’ordinateur d’un prof que je n’aimais pas et j’ai voulu l'embêter en mettant l’image», assure-t-il, précisant qu’il a eu connaissance du mot de passe «facile à retenir car c’est le nom de famille d’un professeur» en voyant l’enseignant le taper sur son clavier. «Certains diront que ce n’était qu’une farce d’ado, mais qui sait ce qu’il a pu faire», s’est justifié le shérif local.