Des escrocs se font passer sur Internet pour l'ambassadeur américain au Liban

INSOLITE Ils demandaient de l'argent en échange de faveurs...

20 Minutes avec AFP

— 

Paris le 15 avril 2012. Illustration hacker pirate informatique.
Paris le 15 avril 2012. Illustration hacker pirate informatique. — A. GELEBART / 20 MINUTES

L'ambassade des Etats-Unis à Beyrouth (Liban) s'efforce de contacter les ressortissants américains dans ce petit pays d'Orient: Des escrocs se sont fait passer sur les réseaux sociaux pour l'ambassadeur, afin de réclamer des fonds en échange de faveurs.

>> J'ai testé pour vous: Le piratage de la carte bancaire en ligne

L'ambassade a prévenu par email et par des messages sur les réseaux sociaux mercredi que les messages réclamant de l'argent, qui semblent provenir de l'ambassadeur David Hale, émanaient en réalité d'imposteurs. « Ne les croyez pas », a averti l'ambassade.

Les tentatives d'escroquerie avaient lieu à la fois par email et via le site LinkedIn, les cibles étaient invitées à se mettre en relation avec David Hale sur ce site.

Demande d'argent

« Une fois connectés, ils recevaient un message leur indiquant qu'en échange d'une certaine somme, ils pourraient être nommés ambassadeur de bonne volonté par les Nations unies », a expliqué l'ambassade.

Il était alors demandé aux victimes d'envoyer de l'argent à un bureau à Londres. « L'ambassadeur Hale ne fait pas de nominations pour l'ONU et ne demanderait pas fonds à des particuliers, » a clarifié l'ambassade.

Dans d'autres cas, les escrocs ont tenté de réclamer des fonds pour le traitement de visas ou permis de travail.