L'Eglise grecque révoltée par des chaussures qui «piétinent la foi»

RELIGION Des chaussures avec des croix byzantines gravées dans les semelles ont été commercialisées...

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration d'une croix.
Illustration d'une croix. — Marco Ugarte/AP/SIPA

L'Eglise orthodoxe grecque s'est dite révoltée mardi par la commercialisation de chaussures dont la semelle porte un dessin de la « Sainte croix », un acte « profanatoire » qui offense la foi, a-t-elle estimé dans un communiqué.

Dans ce texte intitulé « protestation contre la profanation de la Sainte croix », le saint-synode, organe suprême de l'Eglise grecque, s'émeut de la « diffusion sur des médias électroniques de photos » montrant une croix byzantine gravée dans le plastique d'une semelle de chaussure.

Acte jugé diffamatoire

L'Eglise y voit un acte « profanatoire, irrévérencieux, diffamatoire et injurieux » et demande le retrait de la commercialisation de ces chaussures sans qu'aucune précision soit apportée sur la marque ou le réseau de distribution de l'objet impie.

Circonstance aggravante, souligne le communiqué: cette image est apparue durant la Semaine Sainte, précédant la fête des Pâques Orthodoxes, particulièrement importante en Grèce.