New York: Une femme peut demander le divorce par Facebook

JUSTICE Un juge américain a accédé à la demande d’une femme qui ne peut contacter son mari…

A.-L.B.

— 

Une internaute surfe sur Facebook.
Une internaute surfe sur Facebook. — Paul Sakuma/AP/SIPA

Facebook comme ultime moyen de communication. Un juge de New York vient d’accepter qu'une femme demande le divorce via Facebook, reconnaissant qu’il lui était impossible de le contacter par d'autres moyens.

Le mari en question n’a pas d’adresse connue et ne donne pas de nouvelles, rapporte lundi le New York Daily News (un article repéré par le site Gawker) Et sans adresse, il est impossible pour cette femme d’adresser à son mari les papiers officiels du divorce.

Trois semaines pour répondre

Après plusieurs semaines de recherches, cette femme n’a pas pu retrouver la trace de son époux, celui-ci n’ayant ni emploi, ni documents officiels à son nom… Le couple d’origine ghanéenne, marié en 2009, n’a jamais vécu ensemble et communiquait jusqu’alors par Facebook et par téléphone.

Le mari a trois semaines pour répondre sur Facebook, sans quoi le divorce sera validé par défaut.