Marathon des sables: A 82 ans, il court l’une des courses les plus difficiles au monde

EXPLOIT Cette épreuve de 250 km dans le désert marocain se court en totale autonomie sous 40 degrés...

T.L.G.
— 
L'ultra marathonien Joseph Le Louarn, lors d'un entraînement dans le bois de Vincennes, le 13 mars 2012.
L'ultra marathonien Joseph Le Louarn, lors d'un entraînement dans le bois de Vincennes, le 13 mars 2012. — A.Gelebart/20minutes

Joseph Le Louarn, 82 ans, est prêt. Dimanche, il s’élancera pour courir le Marathon des Sables. Cette course de 250 km dans le désert marocain, sous plus de 40 degrés, en totale autonomie, est réputée pour être l’une des plus difficiles au monde. Mais l'octogénaire s'est préparé depuis plusieurs semaines en avalant les kilomètres, et en passant quelques heures dans la salle de gym.

Il sera une fois encore le doyen de cette 30e édition du Marathon des Sables. «Le jardin? Cela ne m’intéresse pas. Les jeux de cartes non plus», témoigne à France Info l'infatigable coureur.



«On le surveille un peu plus que les autres, c’est logique, reconnaissait déjà le directeur de la course en 2012 à 20 Minutes. «En course, on se passe des petits appels radios avec le médecin. Joseph est passé? Oui, tout va bien, il continue».

«Je pratique la course à pied à mon niveau. Je ne cherche pas à être champion, indiquait-il alors. «Avec une bonne activité physique, on garde les idées claires et on chasse Alzheimer. En fait, je conserve mon endurance, sachant que d’année en année, j’avance plus lentement.»