Festival de Cannes: Les selfies privés de montée des marches

PEOPLE Cette année, le directeur délégué du festival de Cannes fera la chasse aux selfies, désormais interdits sur le tapis rouge...

20 Minutes avec agence

— 

La starlette de téléréalité Nabilla Benattia fait un selfie, le 18 mai 2014 à Cannes
La starlette de téléréalité Nabilla Benattia fait un selfie, le 18 mai 2014 à Cannes — Loic Venance AFP

Cette année, les selfies sont persona non grata sur les marches du Festival de Cannes. Loin d’être un poisson d’avril, la nouvelle a été confirmée, ce 1er avril, par Thierry Frémaux, délégué général du festival.

Dans une interview accordée à Allociné, il déclare: «Ces horribles selfies provoquent une désorganisation formidable». Et l’année dernière déjà, le responsable du festival qui s’amusait du phénomène, précisait: «Je trouve presque déjà ringard, moi, le selfie. Je préférerais que les gens fassent quelques imitations de Marcello Mastroianni qui réajuste ses lunettes d’un doigt.»

 

Une mode qui divise

Régulièrement moqué, le selfie divise. Et plus que la pratique, ce sont les perches à selfie qui agacent. Elles viennent, d'ailleurs, d'être interdites dans les musées américains, et bannies du Château de Versailles. A cette liste d'interdictions, s’ajoutent celles, plus récentes, des festivals de musique de Coachella (Royaume-Uni) et de Lollapalooza (Chicago). Deux rendez-vous incontournables qui viennent de refuser toute entrée aux perches télescopiques.

Quant au selfie, phénomène star des réseaux sociaux, il favoriserait même la propagation des poux, selon l'agence russe de protection des consommateurs. Pire, selon une récente étude américaine, 58% des personnes interrogées ont déclaré que «poster une photo parfaite les a empêchés d’apprécier les expériences de la vie». Ainsi, de se voir refuser de faire un selfie sur tapis rouge, permettra sans doute à Brad Pitt et consorts d'apprécier les cris hystériques des photographes officiels prêts à tout, eux, pour leur tirer le portrait.