VIDEO. Russie: Un agneau naît avec le visage d'un vieillard

ANIMAUX La bête a les yeux, le nez et la bouche d'un vieillard, seules ses oreilles sont celles d'un agneau normal...

B.D.

— 

Capture d'acran d'une vidéo YouTube montrant un agneau né avec des malformations faciales le faisant ressembler à un vieillard.
Capture d'acran d'une vidéo YouTube montrant un agneau né avec des malformations faciales le faisant ressembler à un vieillard. — YouTube/LiveLeak

Il a «failli mourir» en la voyant naître. En regardant l'agnelle, on comprend la réaction de Blasius Lavrentiev, un berger russe du village de Chirka, près de la frontière avec le Daguestan: la bête a les yeux, le nez et la bouche d'un vieillard, seules ses oreilles sont celles d'un agneau normal.

Le berger a raconté qu'il attendait depuis une semaine et avec grande impatience la naissance de l'animal, qu'il souhaitait vendre, après un hiver particulièrement rude. Mais le choc a été proportionnel à l'attente: les malformations sur la face de la bête lui ont donné cette étrange apparence.

 

«Nous avons eu un hiver très difficile, mais quand j'ai remarqué que la brebis était enceinte, j'ai été ravi car cela signifiait que je pourrai vendre les agneaux et gagner à nouveau de l'argent. Mais, quand je suis descendu pour voir comment ça allait, j'ai failli mourir quand j'ai vu à ce qui ressemblait au visage poilu d'un vieillard qui me regardait», a-t-il raconté au Mirror.

«Ses parents sont tous les deux normaux, donc je n'ai aucune idée de la raison pour laquelle elle ressemble à cela», a-t-il ajouté. Pour le vétérinaire du village, le berger aurait donné trop de vitamine A à la mère, entraînant ces déformations.

L'agnelle -«qui ressemble à un vieillard grincheux avec un gros nez», selon un voisin- est désormais l'attraction du village, et un cirque a déjà offert dix fois le prix d'un agneau normal à son propriétaire. Mais il refuse de la vendre: «C'est une petite beauté et je ne la vendrais pas, ni pour qu'elle soit mangée, ni pour qu'elle soit exhibée. Elle va rester avec nous.»