Un collyre médiéval efficace contre un staphylocoque doré

SCIENCES La recette de l'onguent en question, testé par des scientifiques britannique, contient entre autres de l'ail, des oignons, du poireau, de la bile de vache et du vin...

B.D.

— 

Une page du «Bald's Leechbook», détenu par la British Library, dont est issue la recette de collyre testé par des chercheurs de l'université de Nottingham, en Angleterre.
Une page du «Bald's Leechbook», détenu par la British Library, dont est issue la recette de collyre testé par des chercheurs de l'université de Nottingham, en Angleterre. — British Library

Comme quoi, c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleurs onguents. Des scientifiques anglais ont testé la recette d'une pommade datant du Moyen-Age, et se sont rendu compte qu'elle était efficace contre un staphylocoque doré, rapporte la BBC.

Des chercheurs de l'université de Nottingham, en Angleterre, ont testé la recette d'un onguent médiéval pour les yeux retrouvée dans le Bald's Leechbook, un manuscrit anglais datant du IXe siècle détenu par la British Library, la bibliothèque nationale du Royaume-Uni.

Ail, oignons, poireau, bile de vache et vin

Le Dr Christina Lee, linguiste, a traduit la recette de collyre, qui contient entre autres de l'ail, des oignons, du poireau, de la bile de vache et du vin. Des scientifiques de l'équipe de microbiologie l'université ont alors recréé l'onguent et l'ont ensuite testé sur de grandes cultures de SARM.

Et, ils ont été «étonnés» de voir que cette pommade vieille de plus de 1.000 ans a donné d'excellents résultats contre le staphylocoque doré résistant à la méticilline (SARM): alors que la bactérie résiste aux antibiotiques, le baume en a éliminé 90%.

«Epatés par l'efficacité du mélange»

Ayant testé le baume ainsi que les ingrédients pris individuellement, ils en ont conclu que c'est la combinaison des ingrédients qui rendait le produit efficace. «Nous avons été vraiment épatés par l'efficacité du mélange», a indiqué le Dr Freya Harrison.

Forts de cette découverte, qui sera présentée lors de la conférence annuelle de la Société de microbiologie de Birmingham, les scientifques vont étudier de la même manière les effets des autres recettes du Bald's Leechbook. Selon le Dr Lee, il existe nombre d'autres livres médiévaux similaires qui proposent des recettes de traitements pour ce qui semble être des infections bactériennes.