Non, les djihadistes n'ont pas pris possession du village de Tataouine

RECTIFICATIF Si la ville de Tataouine est bien devenue une terre de transit pour les aspirants au djihad, elle n’a en revanche jamais servi de lieu de tournage à George Lucas…

Fabrice Pouliquen

— 

Les décors abandonnés de l'épisode IV de la saga Star Wars, tourné en 1976 dans le désert de Tataouine en Tunisie.
Les décors abandonnés de l'épisode IV de la saga Star Wars, tourné en 1976 dans le désert de Tataouine en Tunisie. — CATERS NEWS AGENCY/SIPA

Tataouine, ancien décor de Star Wars devenu base djihadiste? Pas vraiment. Mardi dernier, la chaîne américaine CNN, reprise par des médias français dont 20 Minutes, expliquait que cette ville de 60.000 habitants, dans le sud-est de la Tunisie, faisait désormais office d’étape sur la route du djihad, mais pas de «base stratégique», comme on a pu l'écrire. CNN se faisait écho d’une arrestation de trois individus soupçonnés de terrorisme et de découvertes de caches d’arme à proximité de la ville.

La Twittosphère s'amuse

Ces faits ne sont pas remis en cause. Mais si Tatatouine a bien inspiré à George Lucas le nom de la planète où ont grandi Anakin et Luke Skywalker, dans Star Wars, elle n’a en revanche pas servi de décors à la saga. L’astroport de Mos Espa, visité encore par de nombreux fans, est situé à cinq heures de route de là, près de Nefta à l’ouest de la Tunisie, précise medium.com. Et dans cette région, il n’y a pas la moindre trace de combattants de Daesh.

La twittosphère s’est empressée de faire le réctificatif. Souvent avec humour. La preuve dans cette petite compilation: