Chine: Les autorités veulent imposer des chorégraphies aux mamies

INSOLITE Elles se retrouvent le soir dans la rue pour des sessions de danses collectives. Mais ces mamies chinoises font parfois trop de bruit. Alors le gouvernement se saisit du dossier...

Fabrice Pouliquen

— 

Des spectacles de danse en costumes de toutes les provinces chinoises lors de la cérémonie d'ouverture des jeux Olympiques, de 2012, à Pékin (Photo illustration).
Des spectacles de danse en costumes de toutes les provinces chinoises lors de la cérémonie d'ouverture des jeux Olympiques, de 2012, à Pékin (Photo illustration). — Michael Kappeler AFP

Les dissidents ont eu des problèmes. Tout comme les féministes ou les intellectuelles. Et si les prochaines cibles des autorités centrales chinoises étaient les mamies adeptes de danses collectives? C’est en tout cas ce que relate Edgar Dasor, correspondant de Ouest-France à Pékin.

Jusqu'à des excréments lancés par les riverains

Dans un reportage paru dans l’édition du soir du quotidien, le journaliste a assisté à une de ces danses collectives en plein air à Shunyi dans la banlieue de Pékin où les mamies se retrouvent chaque soir pour danser. Ces rassemblements de personnes âgées seraient de plus en plus fréquents le soir dans les villes chinoises. Le souci, c’est que ça se fait de plus en plus au dam des riverains, excédés par le bruit.

Les incidents se multiplient ces dernières années, raconte Ouest France. A Wuhan (centre de la Chine), en 2013, les riverains avaient été jusqu’à lancer des excréments sur ces mamies. La même année, à Pékin, un homme était sorti de chez lui et, avec une arme à feu, avait tiré en l’air.

Douze chorégraphies officielles à mettre sur pied

Du coup, les autorités chinoises s’emparent du dossier… officiellement pour limiter les nuisances. Ces rassemblements ne devraient pas être interdits, mais un comité d’experts a été constitué pour mettre au point 12 chorégraphies «adaptées à tous » et qui, espère Pékin, seront imposées nationalement d’ici la fin de l’été. «Dorénavant, [les danses en plein air] ne varieront plus d’une communauté à une autre, indique Xinhua, l'agence de presse officielle chinoise. Mais elles seront unifiées sur tout le territoire, scientifiquement conçues pour amener une énergie positive à tout le monde.»