Pornographie sur le web: La plus forte proportion de sites est en Irak

ETUDE Non, les Etats-Unis ne sont pas deuxième. C'est L'Egypte...

Fabrice Pouliquen

— 

Dans une étude, SimilarWeb s'est intéressé à la consommation pornographique pays par pays.
Dans une étude, SimilarWeb s'est intéressé à la consommation pornographique pays par pays. — Saeed Khan afp.com

SimilarWeb, entreprise britannique spécialisée dans les technologies de l’information, s’est penché sur un sujet brûlant et déjà objet de nombreuses études : le sexe sur le web. Mais pas question cette fois-ci d’étudier la nature des mots-clés tapés dans les moteurs de recherche.

L’Irak et l’Egypte ont la plus forte proportion de sites pornographiques

Non, Similar Web s’est penché avant tout sur la consommation de pornographie par pays, relate le site Internet The next web. Et là, surprise, l’Irak apparaît en tête de liste des pays qui hébergent la plus forte proportion de sites pornographique. Il devance l’Egypte, autre pays pourtant conservateur sur tout ce qui touche au sexe et que personne n’aurait songé à ranger dans le top 10.  La Serbie, le Japon, l’Allemagne, la Suisse, l’Autriche, la Belgique, le Pérou et la Croatie complètent le top 10. Paradoxalement,  les Etats-Unis qui produisent le plus de contenus pornographiques au monde sont absents du classement.

Ca ne veut pas dire que les Etats-Unis comptent moins de sites pornographiques que l’Irak ou l’Egypte, rappelle Presse-Citron qui relaie aussi cette étude. Similar Web s’est simplement intéressé à la proportion de sites pornos. Autrement dit, le rapport entre le nombre de sites adultes et le nombre total de sites hébergés par le pays. L’Irak et l’Egypte en hébergent bien moins que les Etats-Unis.

C’est au Koweït que les sessions sont les plus longues

SimilarWeb s’est aussi intéressé au temps passé à visionner des contenus pornographiques sur le web, pays par pays. C’est au Koweït que les sessions sont les plus longues avec une moyenne de 4 minutes et 19 secondes, suivi de Singapour, de l’Afrique du Sud, de l’Arabie Saoudite, et le Qatar. Une nouvelle fois, les pays occidentaux sont aux pâquerettes. Aucun pays d’Europe n’est dans le top 10. Les Etats-Unis aussi manquent à l’appel.