Inde: En escortant un meurtrier, les policiers s’accordent un arrêt maison close

FAITS DIVERS Le prisonnier a eu droit d’en profiter…

20 Minutes avec AFP
— 
Au lieu de conduire le détenu à l'hôpital pour un contrôle, quatre policiers indiens ont décidé de faire un détour de plus de 200 kilomètres pour se rendre dans le quartier chaud d'Asansol.
Au lieu de conduire le détenu à l'hôpital pour un contrôle, quatre policiers indiens ont décidé de faire un détour de plus de 200 kilomètres pour se rendre dans le quartier chaud d'Asansol. — Capture d'écran / Google Maps

 

Quatre policiers indiens chargés d'escorter un meurtrier de sa prison à l'hôpital ont été surpris en sa compagnie, dans une maison close, lors d'une opération antiprostitution, a annoncé dimanche le quotidien Hindustan Times.

Au lieu de conduire le détenu à l'hôpital pour un contrôle, ces policiers de l'Etat pauvre du Jharkhand (est) ont décidé de faire un détour de plus de 200 kilomètres pour se rendre dans le quartier chaud d'Asansol, dans l'Etat du Bengale-Occidental.

Le meurtrier s’est échappé

Armés mais en civil, ils ont été arrêtés mais le meurtrier est parvenu à s'échapper. Il s'est présenté de lui-même un peu plus tard à la prison de Koderma où il était détenu.

"Nous avons ouvert une enquête et suspendu les quatre policiers", a déclaré le directeur général de la police de l'Etat, D.K Pandey, interrogé par le journal. Ivres au moment de leur arrestation, les quatre hommes ont été placés en détention provisoire à Asansol, selon la même source. Au moins cinq évasions se sont produites dans le Jharkhand depuis 2012.