Illustration d'un coléoptère.
Illustration d'un coléoptère. — MARY EVANS/SIPA

SCIENCE

VIDEO. Un scarabée transformé en drone télécommandé

Des chercheurs ont équipé un coléoptère d'un système permettant de contrôler ses mouvements à distance...

Une équipe de chercheurs a littéralement réussi à télécommander un coléoptère. Des scientifiques de l’université de Californie à Berkeley et de l’université de technologie de Nanyang (Singapour) ont fixé un système électronique composé d’un microcontrôleur, d’un émetteur-récepteur sans fil et de six électrodes reliées aux lobes optiques et aux muscles qui permettent à l’insecte de voler. Ce dispositif miniature ne pèse qu’1,5 gramme et il a permis aux chercheurs de commander les déplacements du coléoptère à distance.

Grâce une télécommande, ils peuvent stimuler les muscles du côté droit ou gauche et améliorer la précision des virages en variant la fréquence des stimulations électriques. C’est la première fois que l’on pratique ce genre de stimulation sur un insecte en vol libre.

L’expérience a été filmée dans une vidéo.

 

 

En 2009, la même équipe avait déjà mis au point un système similaire mais moins perfectionné, qui permettait d’agir uniquement sur le déclenchement ou l’interruption du battement des ailes.

Dans un article publié lundi par la revue Current Biology, le professeur Hirota Sato explique que ce système pourrait conduire à la création d’insectes cyborgs chargés de remplir certaines missions. «Nous pourrions facilement ajouter un microphone et des capteurs thermiques pour des missions de recherche et de sauvetage. Avec cette technologie, nous pourrions explorer en toute sécurité des zones jusqu’ici inaccessibles comme les recoins et fissures d'un immeuble effondré», souligne le chercheur. Un projet qui n’est pas sans poser des questions éthiques...

Début mars, une équipe de la Texas A&M University est parvenu à réaliser une expérience similaire, à terre, avec un cafard.