Comment le pain tue les canards

ANIMAUX Selon une fondation britannique, ce régime alimentaire perturbe l'écosystème des étangs et entraîne des maladies mortelles...

L.C.

— 

Illustration d'un canard.

Illustration d'un canard. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Amis des animaux et amateurs des balades du dimanche, il va falloir changer vos habitudes. Donner du pain sec aux canards qui barbotent dans les étangs des parcs publics a des répercussions néfastes pour les animaux et leur écosystème.

Six millions de miches de pain par an

On savait déjà qu’un régime de pain n’était pas bénéfique aux canards. Un rapport publié par une fondation britannique précise que cela nuit également à leur environnement. La fondation chargée de surveiller les points d’eaux et rivières du Royaume-Uni, Canal and River Trust, précise que, chaque année, six millions de miches de pain sont données aux canards, oies, cygnes et autres créatures peuplant les points d’eaux. Cette surabondance de nourriture attire les volatiles et entraîne une surpopulation ponctuelle ou durable dans certains sites. Les écosystèmes sont perturbés par la prolifération de déjections animales qui affecte la qualité de l’eau et fait pulluler les algues, obstruant les courants aquatiques.

Une diète plus saine à base de céréales et de fruits et légumes

Même lorsqu’il n’est pas ingéré par les animaux, le pain, en moisissant dans l’eau, permet la prolifération d’algues et de bactéries qui peuvent causer une maladie mortelle pour les canards, l’aspergillose. En outre, cela attirent la vermine, et notamment les rats qui transmettent à leur tour des maladies, dont certaines sont mortelles pour l'homme.

En guise d’alternative, le Canal and River Trust suggère un régime plus sain pour les palmipèdes, à base de riz, de céréales, de raisin ou de laitue.