Comment l'Irlande a (temporairement) légalisé l'ecstasy et les champignons hallucinogènes

STUPEFIANTS La cour d'appel irlandaise a jugé inconstitutionnelle ce mardi la loi qui régit la prohibition des drogues dans le pays...

B.D.

— 

Illustration de pilules d'ecstasy.
Illustration de pilules d'ecstasy. — INNAMORATI/SINTESI/SIPA

La jolie boulette. Plusieurs drogues -dont l'ecstasy, la meth ou encore les champignons hallucinogènes- sont légales en Irlande. Du moins pour les prochaines 24 heures, rapporte The Independent.

La cour d'appel irlandaise a en effet jugé ce mardi matin la Misuse of Drugs Act 1977 (la loi qui régit la prohibition des drogues dans le pays) inconstitutionnelle, rendant techniquement légales les drogues qu'elle interdisait jusqu'alors.

Pas d'effet sur l'héroïne, la cocaïne ou le cannabis

Le ministère de la Santé a indiqué dans un communiqué qu'en conséquence de ce jugement, «toutes les substances interdites par décrets par le gouvernement cessent de l'être avec effet immédiat, et leur possession cesse d'être une infraction. Il s'agit notamment de l'ecstasy, des benzodiazépines et des nouvelles substances psychoactives».

Ce jugement n'a cependant aucun effet concernant la possession, la vente ou la consommation de drogues telles que l'héroïne, la cocaïne ou le cannabis.

Adoption en urgence

Le gouvernement irlandais était préparé à cette éventualité, précise l'Irish Times. Le ministère de la Santé a précisé qu'«un nouveau texte a été élaboré», et qu'il est «désormais important tant du point de vue de la santé publique et de justice pénale qu'il soit adopté dès que possible».

Le ministre de la Santé, Leo Varadkar, présentera donc la loi devant le Dáil -la chambre basse du Parlement irlandais- ce mardi soir entre 20h et 23h locales, espérant qu'il adopte la nouvelle loi en urgence, puis que le Sénat fasse de même dans les 24 heures.