La parodie porno de The interview qui va faire enrager la Corée du Nord

FILM X C'est l'entrepreneur du X, Larry Flint, connu pour ses combats en faveur de la liberté d'expression qui distribue le film...

T.L.G.

— 

This Ain't The Interview XXX
This Ain't The Interview XXX — youtube

L’original avait déjà fait enrager la Corée du Nord. Qu’en sera-t-il de la version porno? 

A l'annonce de la sortie du film The Interview (L'interview qui tue!), Pyongyang avait condamné «un acte de terrorisme» qui sera puni de «représailles impitoyables». Cette comédie américaine, avec Seth Rogen et James Franco, se moquait du dirigeant Kim Jong-un. Une cyberattaque contre les studios Sony Pictures avait entraîné l’annulation de la sortie du film, prévue pour Noël. The Interview avait finalement été distribué dans une centaine de salles américaines, en sortie limitée.

Larry Flint, fondateur de Hustler (compagnie X), est connu pour ses combats en faveur de la liberté d’expression. «Si Kim Jong-un et ses sbires ont été choqués par The Interview, qu’ils attendent de voir le film que nous allons leur préparer», avait-il prévenu en décembre 2014. La réponse est arrivée avec la bande-annonce de la parodie porno «This Ain't The Interview XXX», diffusée sur Youtube jeudi 5 mars.

Dans cette version X réalisé par Will Ryder, des archives de défilés authentiques se mêlent à des actrices en petites tenues, des sosies du dirigeant nord-coréen et de son ami, le basketteur Dennis Rodman. Kim Jong Un va pouvoir s’arracher le peu de cheveux qu’il lui reste.