Brésil: Une présentatrice télé à l’hôpital après des injections aux fesses

INSOLITE La Brésilienne Andressa Urach s'est fait injecter de l'hydrogel et du gel PMMA pour rendre ses fesses plus rebondies...

A.-L.B.
— 
Andressa Urach, alors compétitrice au titre brésilien Miss BumBum, le 30 novembre 2012 à Sao Paulo, au Brésil.
Andressa Urach, alors compétitrice au titre brésilien Miss BumBum, le 30 novembre 2012 à Sao Paulo, au Brésil. — Nelson Antoine/AP/SIPA

Les grosses fesses, nouveau diktat de la beauté, sont très demandées en chirurgie esthétique. Mais parfois, l’opération tourne mal. La présentatrice de télévision et mannequin brésilien Andressa Urach a même failli mourir à cause d'une infection des implants posés dans ses fesses, a rapporté lundi le site brésilien noticias.r7.com.

La dauphine du concours brésilien Miss BumBum 2012 a été hospitalisée en urgence à São Paulo en décembre 2014, et placée un mois en soins intensifs. Les chairs de sa jambe étaient dévorées par l'infection et la jeune femme a failli être amputée.

Capture écran vidéo noticias.r7.com.

«Ma vanité m'a fait repousser mes limites»

Dans une interview, la jeune femme a reconnu: «Ma vanité m'a fait repousser mes limites. (…) Je préfère avoir mes jambes, être capable de marcher que mourir.» Elle a publié plusieurs messages et photos sur Twitter et Instagram, invitant les internautes à prier.

Capture écran Instagram


Andressa Urach a reconnu avoir subi de nombreuses opérations de chirurgie esthétique au cours des dernières années. Elle a reconnu s’être fait injecter dans les fesses de l'hydrogel et du gel PMMA.