Le maillot de bain, l'arme des voleurs de champagne

INSOLITE De jeunes voleurs ont trouvé ce subterfuge pour chaparder des bouteilles dans les supermarchés…

20 Minutes avec AFP

— 

Une femme en maillot de bain à la plage.
Une femme en maillot de bain à la plage. — TPH/SIPA

Un maillot de bain une pièce de femme en guise de filet. En 15 jours, trois hommes ont été interpellés dans l'agglomération d'Orléans pour avoir tenté de dérober des bouteilles dans des supermarchés, avec un maillot de bain enfilé sous leurs habits, a-t-on appris mercredi de source policière.  La technique est simple: les hommes enfilent un maillot de bain sous leurs vêtements pour y coincer des produits dérobés.

Mardi, un jeune homme âgé de 20 ans a été repéré dans les rayons d'une supérette alors qu'il venait de coincer cinq bouteilles de champagne autour de sa taille, pour une valeur de 155 euros. Placé en garde à vue au commissariat d'Orléans, il sera convoqué au tribunal prochainement. Le 26 février, un homme de 30 ans avait usé du même mode opératoire pour tenter de subtiliser cinq bouteilles de whisky, sans passer par la caisse d'un hypermarché.

Une technique rôdée

Sans plus de succès que celui qui, quatre jours plus tôt, avait inauguré la série dans un supermarché de quartier: le jeune voleur de 20 ans avait jeté son dévolu sur cinq bouteilles de champagne d'une valeur de 30 euros chacune, avant d'être intercepté par un agent de sécurité.  

La technique semble utilisée depuis belle lurette dans la région. En mars 2010, cinq personnes de 22 à 35 ans - dont trois hommes - avaient été arrêtées en flagrant délit de vol dans un supermarché de l'agglomération. Elles avaient tenté de dérober, avec la même technique, 1.000 euros de denrées diverses, essentiellement de l'alcool fort, mais aussi 42 tablettes de chocolat. Elles avaient fait l'objet d'une convocation devant le tribunal pour vol en réunion et d'une injonction à quitter le territoire.