VIDEO. Amazonie: Google Street View passe la forêt au peigne fin

WEB Après les voitures, les motoneiges, les vélos et les sacs à dos, Google expérimente les tyroliennes pour filmer la forêt brésilienne...

20 Minutes avec agence

— 

Vue aérienne de 2005 illustrant la déforestation en Amazonie, dans le nord du Brésil
Vue aérienne de 2005 illustrant la déforestation en Amazonie, dans le nord du Brésil — Antonio Scorza AFP

Après le Groënland, les caméras de Google Street View ont fait cap au Sud pour enfin proposer une balade virtuelle dans la forêt amazonienne. Pour réussir cet exploit, le géant américain a déployé des tyroliennes pour y faire glisser ses caméras. Quant aux clichés, ils ont été obtenus grâce au Trekker, un sac à dos surmonté d'un système d'appareils photo, conçu pour photographier des lieux étroits, accessibles uniquement à pied.

 

 

Sensibiliser les citoyens aux problèmes des populations de la forêt

A l'origine du projet, Amazonas Sustainable Foundation (FAS). La fondation a sollicité le géant américain par le biais du Loan program, plateforme de prêt de caméras à destination des organisations à but non lucratif. 

«Le plus gros challenge a été de savoir où faire passer les tyroliennes», a confié à Libération, Karin Tuxen-Bettman, responsable du projet pour Google Earth, avant de souligner que la forêt amazonienne «n'est forcément pas un endroit où l'écotourisme est développé et où les sites sont aménagés. Il a fallu transporter tout le matériel par bateaux et ensuite s'enfoncer de plusieurs kilomètres dans la forêt pour trouver les bons arbres.»

En plus de la forêt luxuriante, l'association a également filmé les berges des fleuves Rio Aripuanã et Mariepauá pour sensibiliser les citoyens aux problèmes rencontrés par les populations vivant dans la forêt ou près de ces rivières.