Une photo de robe publiée sur Tumblr.
Une photo de robe publiée sur Tumblr. — swiked.tumblr.com/

DEBAT

VIDEO. La couleur improbable d'une robe secoue Internet

Certains la voient plutôt blanche et or, d'autres bleue et noir...

Tout le monde est devenu daltonien. Depuis qu'elle a été postée sur Tumblr, mardi, la photo d'une robe a transformé Internet en un champ de bataille: certains devraient aller chez l'ophtalmo et la voient blanche et or; d'autres peuvent devenir pilote de chasse et la voient correctement bleue et noire. Un troisième groupe jure qu'elle change de couleur.

>> Le dressgate, une affaire mondiale

Voici l'originale:

Même Taylor Swift a son avis #teamBleue&noire.

On a d'abord pensé à un problème de calibrage de moniteur. Mais devant le même écran, les opinions continuent de diverger et les insultes volent. Selon la pipette de Photoshop, la robe est bleu clair, qui tend parfois vers le mauve, et noire/marron foncé, qui vire au jaune sur le haut.

>> Complot, science, relativisme: ce que révèle l'affaire de la robe

Une autre photo, non authentifiée, de la robe a été postée. S'il ne s'agit pas d'un fake, la robe est bien noire et bleue.

>> Si vous voulez comprendre comment l'affaire de la robe a cassé Internet, c'est par ici

Des couleurs très personnelles

La réalité, c'est que les couleurs telles que nous les percevons sont loin d'être universelles. Chaque personne a des photorécepteurs (bâtonnets et cônes) plus ou moins sensibles à la longueur d'onde et à l'intensité de la lumière qui frappe la rétine. Ensuite, l'information est transformée en signal électrique qui remonte par le nerf optique, puis l'image est recréée par le cortex. En clair, personne ne voit le même coucher de soleil.

>> La robe? «Elle n'a rien de spécial», affirme la marque

Outre la biologie, la linguistique joue également un rôle, avec des appellations arbitraires. Pour compliquer le tout, des illusions d'optique peuvent encore tromper le cerveau. Bref, cette robe est telle que vous la percevez. Et tous les autres ont tort.