Il recule pour prendre une photo, tombe d'une falaise de 1.200 mètres, et s'en sort indemne

CHANCEUX Le jeune marié a été sauvé miraculeusement par un arbre...  

T.L.G. avec AFP

— 

Les falaises du «bout du monde», au Sri Lanka.
Les falaises du «bout du monde», au Sri Lanka. — Schnobby, commons
La jeune mariée néerlandaise a vu son époux reculer pour mieux cadrer la photo, puis plus rien: il venait de tomber du haut de la falaise de «La fin du monde» au Sri Lanka, haute de 1.200 mètres, avant d'être sauvé miraculeusement par un arbre.

 

«Il a été extrêmement chanceux parce qu'il a atterri sur la cime d'un arbre après une chute de près de 40 mètres», a annoncé samedi un porte-parole de l'armée Jayanath Jayaweera. L'homme, âgé de 35 ans, souhaitait immortaliser sa jeune épouse quand il est tombé du haut de la falaise, l'une des grandes attractions touristique du pays où le couple était en lune de miel, a-t-il expliqué.

«Il est hors de danger»

Quelque 40 soldats munis de cordes ont réussi à récupérer le jeune marié qui a été transporté sur les épaules d'un militaire sur une distance de 5 km avant d'être héliporté vers un hôpital de la région. «Sa condition est stable et il est hors de danger», a indiqué un officier de police.

La falaise de «World's End» (la fin du monde) est la principale attraction de la réserve naturelle des Horton Plains, hauts plateaux dans le centre de l'Ile