VIDEO. En Arabie Saoudite, ils se filment sur le toit de leur voiture qui roule sans conducteur

MONDE En Arabie Saoudite, les vidéos de jeunes se mettant en scène sur le toit de leur voiture, qui roule sans conducteur, se multiplient sur la Toile...

A.B.

— 

En Arabie Saoudite, la dernière lubie consiste à se mettre en scène sur le toit de sa voiture, qui roule sans conducteur.
En Arabie Saoudite, la dernière lubie consiste à se mettre en scène sur le toit de sa voiture, qui roule sans conducteur. — Dailymotion / 20 Minutes

Chacun son délire. En Arabie Saoudite, la dernière mode qui sévit chez la jeunesse locale est un peu bizarre. Le scénario est toujours le même, à quelques détails près. Un véhicule passe, au ralenti devant la caméra, sur fond de musique bédouine. Particularité de l'exercice, le conducteur n'est pas au volant, mais en train de se mettre en scène sur le toit de sa voiture, son pick-up, voire son tracteur.

Et toutes les occupations y passent. Celles du quotidien: on voit tour à tour de jeunes hommes faire leur lessive et leur repassage, traire d'une chèvre, faire la prière et se réunir autour d'un feu. Leurs hobbies aussi sont représentés, avec une séance de lecture, une petite pause devant la télé et même un tour de balançoire attachée à un tracteur. Les Saoudiens dévoilent aussi leur côté sportif à l'occasion d'un match de volley, d'une séance de pompes et, puisqu'on n'est plus à une bizarrerie près, d'un plongeon dans une piscine, enfin, à l'arrière d'un pick-up rempli d'eau. 

Plus couleur locale, on voit même l'un d'eux scruter le ciel, avec son faucon sur le bras, ce qui doit être autrement plus fréquent dans le désert qu'à Paris.

​Toutes ces saynètes, plus surréalistes les une que les autres, sont tournées en dehors de l'habitacle de la voiture, qui, elle, est en train de rouler sans conducteur. Une version locale et animée du selfie, sans doute le moyen pour la jeunesse dorée qui s'ennuie de faire passer le temps et de s'amuser un peu.