Polémique: Urban Outfitters retire de la vente son tissu au triangle rose

BAD BUZZ La marque américaine commercialisait un article rappelant étrangement la tenue que devaient porter les homosexuels dans les camps de concentration...

20 Minutes avec agence

— 

L'objet de la controverse a fait le tour des réseaux sociaux.
L'objet de la controverse a fait le tour des réseaux sociaux. — Holocaust Center

Une étole rayée de blanc et de gris sur laquelle figure un petit triangle rose. Tel est le motif d'un nouveau tissu de décoration (qui peut aussi servir de serviette de plage ou d'étole) nouvellement créé par la marque Urban Outfitters et qui rappelle sinistrement la tenue des déportés homosexuels durant la Seconde Guerre mondiale.

Après les dérapages de nombreuses enseignes comme Victoria's Secret et son modèle vêtu d'une coiffe indienne, H&M et sa «combinaison kurde», Mango et son bijou « Esclave » ou sa chemise SS, et enfin Zara et son pyjama rayé flanqué d'une l'étoile jaune, Urban Outfitters vient à son tour de lancer sur le marché un article polémique, retiré de la vente après l'émoi exprimé par de nombreux consommateurs et fans de la marque.

«La combinaison de ce motif est profondément offensante»

«Que ce soit intentionnel ou non, la combinaison de ce motif de bandes blanches et grises avec le triangle rose est profondément offensante, et ne devrait pas être massivement diffusée dans la culture populaire», a dénoncé le président de la Ligue antidiffamation américaine, cité par BFMTV.

Lui-même survivant de l'Holocauste, il a d'ailleurs très vite demandé à la marque de retirer ce produit. Ce qu'Urban Outfitters s'est empressé de faire. Aujourd'hui, si le tissu est maintenant introuvable en ligne, les internautes, eux, n'oublient pas de se moquer de la marque et de rappeler qu'en 2012, Urban Outfitters avait déjà créé le scandale en mettant en vente un tee-shirt jaune et orné d'une broderie rappelant l'étoile de David.