Australie: A 109 ans, il tricote des pulls pour les manchots

ANIMAUX Ces pulls servent après une marée noire...

N.Beu.

— 

Un manchot dont s'occupe la Penguin Foundation, en mars 2014.
Un manchot dont s'occupe la Penguin Foundation, en mars 2014. — Phillip Island Nature P/REX/SIPA

A 109, Alfred «Alfie» Date pourrait regarder le Julien Lepers australien à la télévision, comme ses amis de la maison de retraite. Mais le doyen du pays, qui tient à rester utile, a trouvé une autre occupation: il tricote des pulls pour les manchots, raconte le site 9 Stories.

Capture d'écran d'un reportage de 9Stories sur le doyen australien qui tricote des pulls pour les manchots, le 10 février 2015. - 9STORIES

Il y a un an, il a répondu à l’appel de la Penguin Foundation de Phillip Island, une île au sud de Melbourne. Depuis, il passe ses journées à tricoter. Grand connaisseur du point mousse depuis 80 ans, Alfred Date ne refuse jamais aucune commande. «J’aime ne faire aucune erreur», explique-t-il, malgré le fait qu’il a un peu perdu de sa dextérité.

Les pulls que le centenaire tricote servent après une marée noire. Lors de ce type d’événements, le pétrole colle en effet les plumes des manchots les unes aux autres, les empêchant de se réchauffer jusqu’à les faire mourir de froid. En les revêtant de pulls jusqu’à ce que le pétrole ait disparu, la Penguin Foundation leur permet ainsi de pouvoir revivre de manière autonome.