Un sanglier s'introduit dans l'hôpital de Pau et finit euthanasié

ANIMAUX L'animal n'était ni blessé ni malade, mais sa sortie aurait posé problème...

N.Beu. avec AFP
— 
Illustration sanglier.
Illustration sanglier. — JOEL SAGET / AFP

Dans la gueule du loup. Un sanglier s'est introduit dans les locaux de l'hôpital de Pau mercredi matin, avant d'être euthanasié par un vétérinaire sapeur-pompier dans un bureau du centre hospitalier, a-t-on appris auprès des pompiers.

«Le service de sécurité de l'hôpital nous a appelé à 9h50 mercredi pour nous indiquer qu'un animal de type sanglier était entré par le hall principal de l'établissement», a indiqué à l'AFP un responsable des sapeurs-pompiers de Pau, confirmant une information parue dans la République des Pyrénées. L'intrusion de l'animal a créé un certain émoi dans l'établissement mais il a heureusement pu être dirigé vers un local fermé, où il a été retenu jusqu'à ce qu'un vétérinaire des sapeurs-pompiers puisse intervenir.

«Le sanglier, d'un poids d'environ 80 kg, a été endormi à l'aide d'un fusil hypodermique puis euthanasié, sa sortie de l'établissement comportant un risque», a expliqué ce responsable des pompiers. L'animal, un mâle, se serait échappé après une battue organisée par la Direction départementale des territoires et de la mer (DTMM) après qu'un troupeau de sangliers eut été aperçu vendredi près d'un supermarché de Pau. Le cadavre du sanglier devait être pris en charge par une société d'équarrissage à la demande de la mairie de Pau et de la SACPA (société de fourrière animale). Deux équipes de sapeurs-pompiers, dont une équipe animalière, ont participé aux opérations.