Japon: Un bar à lait maternel fait un carton à Tokyo

SOCIETE Le Bonyu Bar propose même un service tétées...

20 Minutes avec agence

— 

Un verre de lait.
Un verre de lait. — CLOSON/ISOPIX/SIPA

«Garçon ! Un verre de lait maternel, s'il vous plaît». La demande peut paraître saugrenue en France, mais pas au Japon. Ainsi, le Kabukicho, ou le shot de lait maternel, est la spécialité du Bonyu Bar, un café du quartier rouge de Tokyo. Une commande particulière servie par des barmaides particulières: trois jeunes mamans capables d'allaiter et toutes âgées de moins de 30 ans. 

Le verre est à 2.000 yens (soit 15 euros). Mais pour 5.000 yens (soit 38 euros), le client roi peut commander une tétée (5 000 yens, 38 euros), pendant laquelle la «serveuse» choisie lui caresse consciencieusement la tête.

Le lait maternel, un médicament

Selon un journaliste du Tokyo Reporter, cité par Le Figaro Madame, la majorité des habitués du Bonyu Bar ont entre 30 et 40 ans, quelques-uns flirtent avec la soixantaine. Pour l'instant, les autorités japonaises ne verraient rien à redire à ce concept. Tant il est vrai que la consommation de lait maternel par des adultes n'est pas une nouveauté en Asie, où il est considéré comme un très bon médicament.

>> A lire également: La glace au lait maternel interdite