Ils battent le record du monde du vol le plus long de l'histoire en ballon

RECORD Les deux hommes sont restés en l'air pendant 160 heures et 37 minutes et ont parcouru 10.696 km...

T.L.G. avec AFP

— 

Neuf ressortissants de Hong Kong figurent probablement au nombre des touristes tués dans l'explosion mardi d'une montgolfière au-dessus de Louxor en Egypte, a annoncé le voyagiste responsable de leur séjour.
Neuf ressortissants de Hong Kong figurent probablement au nombre des touristes tués dans l'explosion mardi d'une montgolfière au-dessus de Louxor en Egypte, a annoncé le voyagiste responsable de leur séjour. — Philippe Huguen AFP

Deux aéronautes partis du Japon en ballon il y a tout juste une semaine ont réussi samedi à boucler leur traversée du Pacifique en amerrissant en douceur au large du Mexique, établissant au passage deux nouveaux records, ont annoncé les organisateurs.

Troy Bradley, un Américain, et Leonid Tiukhtyaev, un Russe, se sont posés à bord de leur ballon, «Two Eagles», dans le Pacifique, à environ 6 km de la côte de Basse-Californie, près de La Poza Grande.

160 heures et 37 minutes

«Les autorités mexicaines coopèrent pleinement et les garde-côtes se dirigent vers le ballon. Nous pensons qu'ils vont remorquer la capsule jusqu'à la terre ferme», ont expliqué les organisateurs sur le site de l'expédition, www.pacificballoon.com.

Pour écarter tout doute quant à la validité de l'exploit, ils ont également souligné qu'un «amerrissage est reconnu par les instances internationales pour établir de nouveaux records».

La traversée a battu deux records: celui du temps passé dans les airs, qui était de 137 heures, cinq minutes et 50 secondes, et celui de la plus longue distance parcourue à bord d'un ballon, qui était jusque là de 8.465 km. Au final, les deux hommes sont restés en l'air pendant 160 heures et 37 minutes et ont parcouru 10.696 km.

Contenant 10.000 mètres cube d'hélium et capable de rester dans les airs pendant dix jours, «Two Eagles» a pris son envol à Saga, dans le sud du Japon samedi et a survolé Tokyo de nuit avant de mettre le cap vers l'océan Pacifique.

Troy Bradley, 50 ans, et Leonid Tiukhtyaev, 58 ans, avaient initialement prévu de se poser près de la frontière canado-américaine. Mais ils ont finalement opté pour la Basse-Californie afin d'éviter un système de hautes pressions au large de la côte ouest américaine.