Chine: Victime de paralysie cérébrale, elle écrit un roman avec son pied gauche

EXPLOIT La jeune femme a appris à écrire et à lire grâce aux sous-titres de télévision...  

T.L.G.

— 

Hu Huiyuan, victime de paralysie cérébrale. Et écrivain.
Hu Huiyuan, victime de paralysie cérébrale. Et écrivain. — capture d'écran twitter

Etre écrivain à 21 ans n’est pas chose aisée. Etre écrivain à 21 ans lorsqu’on est victime de paralysie cérébrale relève de l’exploit. Hu Huiyuan est née dans la province d’Anhui, en Chine. Avec ce handicap, elle ne peut bouger que son pied gauche et sa tête. Elle s’apprête pourtant à publier un roman de fiction de plus de 60.000 mots, rapporte le DailyMail.

Pour écrire, Hu doit se fixer à son fauteuil avec une ceinture pour se stabiliser. Elle parvient alors à taper sur le clavier avec les orteils de son pied valide. En une minute, la jeune Chinoise peut écrire de 20 à 30 mots. Six des huit chapitres prévus ont ainsi été réalisés.

Elle a appris à lire avec la télévision

«Quand elle est née, les médecins ont dit qu'elle ne survivrait pas plus de quelques jours, mais elle l'a fait», explique son père, au DailyMail. «Elle a finalement appris à réaliser différentes tâches quotidiennes à l’aide de son pied», ajoute l’homme. Née dans une région rurale de l’est du pays, la jeune fille n’a pu trouver une place dans une école. Persévérante, elle a appris à lire seule, grâce aux sous-titres de la télévision.

«Etre capable d'écrire me permet de communiquer avec beaucoup plus de gens», se réjouit Hu Huiyuan. «Je ne suis pas un génie, mais je suis très concentré. Lorsque vous avez un handicap comme celui-là, vous devez apprendre la patience ».