Transgenres: Les «monsieur» et «madame» bannis d’une université américaine

GENRE La directrice de l’établissement en a fait la demande aux professeurs...

N.Beu.

— 

Des étudiants diplômés de la City University of New York, le 27 mai 2009.
Des étudiants diplômés de la City University of New York, le 27 mai 2009. — FRANCES M. ROBERTS/NEWSCOM/SIPA

A la Cuny (City University of New York), il n’y aura bientôt plus de «monsieur» ou «madame» qui tienne. Dès le semestre de printemps, dans leur correspondance, les professeurs et l’administration devront appeler les 5.000 étudiants de l’établissement uniquement par leur nom complet, rapporte le Wall Street Journal [article payant], relayé par Slate en France.

La directrice du centre doctoral de la Cuny en a en tout cas fait la demande, par souci de ne pas cantonner l’identité à deux genres. Pour Louise Lennihan, il s’agit de créer un environnement favorable aux personnes transgenres ou à l’identité fluide.

Si les associations LGBT soutiennent cette évolution, certains professeurs ont d'ores et déjà critiqué cette règle, explique le Wall Street Journal. Pour calmer le jeu, le président de l’université a donc précisé au Huffington Post américain que la demande de la directrice n’était qu’une recommandation. Un professeur saluant un étudiant d’un «Mr Smith» ne risquerait donc évidemment pas de sanction, promet-il.