Mars: Le rover Curiosity a-t-il photographié un homme sur la planète rouge?

ESPACE Une photo prise par l'engin relance la théorie d'une vie sur la planète rouge...

A.B.

— 

Le rover Curiosity a-t-il photographié un homme sur Mas?
Le rover Curiosity a-t-il photographié un homme sur Mas? — NASA / SIPA

Personne ne sait si les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus, mais pour les astrophiles conspirationnistes, ça ne fait aucun doute, il y a bien une vie sur la planète rouge.

Un cliché pris par le rover Curiosity de la Nasa vient de déclencher une avalanche de commentaires sur la Toile. Pour de nombreux internautes persuadés qu'une vie extraterrestre existe, et qui doivent encore fêter la déclassification par l'armée américaine des dossiers liés aux ovnis, cette photo est la preuve irréfutable que leur théorie est exacte. Car, en analysant attentivement l'image, on y verrait distinctement un homme en train de s'affairer, bras en l'air, sur le robot américain posé sur la terre martienne depuis l'été 2012. Un phénomène appelé paréidolie, où quand on croit voir dans une image informe une personne ou un animal de manière très nette.

Un homme cheveux au vent

D'après le site UFO Sightings Daily, la photo montre «une personne sans casque, dont les cheveux courts sont clairement visibles», et qui porte «une bouteille d'oxygène sur le dos et une combinaison qui recouvre presque tout le corps, sauf la tête». En clair, il y aurait sur Mars un sosie de Robert Pattinson - époque Twilight - qui prendrait l'air cheveux au vent à plus de 55 millions de kilomètres de la Terre.

Pour l'expliquer, le site avance trois explications possibles. La première, qui rencontre un grand écho, c'est que le robot n'a jamais quitté notre bonne vieille Terre et que le cliché montre donc un technicien en pleine opération de maintenance.

La seconde: des humains vivraient sur Mars, dans des bases aliens abandonnées.

La troisième, d'une probabilité encore moindre, serait qu'il s'agit d'un extraterrestre, qui s'amuse avec le robot de la Nasa.

Et vous, qu'en pensez-vous?