Un zoo propose aux cœurs brisés une drôle de façon de se venger de leurs ex

RAMPANT Le zoo de San Francisco a trouvé une méthode originale de récolter de l'argent en permettant aux amoureux malheureux de prendre leur revanche...

A.B.

— 

Le zoo de San Francisco propose aux amoureux éconduits d'adopter des scorpions ou des cafards pour la Saint-Valentin.
Le zoo de San Francisco propose aux amoureux éconduits d'adopter des scorpions ou des cafards pour la Saint-Valentin. — ARDEA/M.EVANS/SIPA

Econduits, trompés ou largués comme une vieille chaussette? Le zoo de San Francisco a pensé à vous. Pour la Saint-Valentin, le parc californien propose aux amoureux solitaires et malheureux d'adopter un cafard rampant ou un scorpion géant en l'honneur de leur ex.

Scorpions, cafards, cancrelats...

Pour tourner la page après un amour déçu, le zoo propose à ceux qui n'ont pas la cote avec Cupidon d'adopter un énorme scorpion velu, qui aurait la particularité de partager de nombreuses caractéristiques avec l'ex-élu(e) de leur cœur qui les a rendues malheureuses. «Ces invertébrés sont agressifs, actifs et très nocturnes. Comme le vaurien qui partageait votre vie, on les retrouve généralement dans des vallées en basse altitude, où ils creusent leur terrier», décrit l'établissement sur son site internet. «Et comme vous-savez-qui, lorsqu'une victime croise son chemin, le scorpion enserre la créature condamnée avec ses pinces avant de piquer sa proie». Ça vous rappelle quelqu'un?

Si le scorpion ne vous tente pas, le programme d'adoption un peu spécial du zoo propose aussi de payer pour recueillir des cafards. Une donation qui, «avec un peu de chance, vous libérera de votre mauvais karma amoureux».

Directement dans la boîte aux lettres

Pour une donation minimale de 25 dollars pour les cancrelats et de 50 dollars pour un scorpion, le zoo peut livrer ces nouveaux petits amis directement dans la boîte aux lettres de ceux qui vous ont fait souffrir. De quoi financer des programmes de protection mis en place par le zoo.

Mais que les destinataires potentiels se rassurent, cafards en plastique et scorpions en peluche ne sont pas venimeux.