Vue de l'espace, la Corée du Nord est toujours dans le noir

SCIENCES Vu de la Station spatiale internationale, Pyongyang, est toujours bien moins éclairée que Séoul...

B.D.

— 

Sur cette image prise de la Station spatiale internationale, la Corée du Sud semble être une île au large de la Chine.
Sur cette image prise de la Station spatiale internationale, la Corée du Sud semble être une île au large de la Chine. — NASA

Un peu moins d'un an après les images nocturnes de la péninsule coréenne prises par la Station spatiale internationale, où la Corée du Nord devenait une zone obscure entre deux nappes lumineuses, la Chine et la Corée du Sud, de nouvelles photos ont été prises dans la nuit du 19 au 20 janvier.

Et force est de constater que rien n'a changé: Pyongyang, capitale de la Corée du Nord, apparaît comme un minuscule point lumineux, alors qu’au Sud, Séoul et sa banlieue irradient à plusieurs dizaines de kilomètres à la ronde.

Ces images ont été twittées par l'Américain Terry Virst depuis la Station spatiale internationale, note Slate, qui a repéré les tweets de l'astronaute, et qui précise que ces images «montrent à quel point la Corée du Nord est isolée de bien différentes façons».

En janvier 2014, la Nasa, soulignait que la consommation électrique par habitant en Corée du Sud est de 10.162 kilowatts-heure. Chez sa voisine du nord, elle est de… 739 kWh.