VIDEO. Avec Google translate, le smartphone devient un traducteur instantané

HIGH-TECH Google Translate permet désormais de traduire toute inscription en langue étrangère, mais aussi, en simultané, les propos de votre interlocuteur...

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'une jeune femme utilisant un smartphone.
Illustration d'une jeune femme utilisant un smartphone. — POUZET/SIPA

Google l'avait promis voilà quatre ans, c'est désormais chose faite. Le géant de l'informatique vient de créer le premier téléphone-traducteur. Autrement dit, avec la nouvelle version de l'application gratuite de traduction «Google Translate», il suffit désormais de pointer un smartphone fonctionnant sous Android ou Apple vers des panneaux, menus, recettes... (écrits en français, allemand, italien, portugais, russe ou espagnol) pour en voir la traduction... en anglais pour le moment.

«On vous permet de traduire instantanément des textes en utilisant votre appareil photo, donc ça devient plus facile de s'orienter dans la campagne italienne par exemple, ou de faire sa commande dans un restaurant à Barcelone», explique l'équipe de Google, qui a travaillé sur Google Translate.

Pratique au restaurant...

L'application fonctionne avec le système Word Lens technology, acquis par Google en mai dernier quand il a racheté la start-up américaine Quest Visual. Cette technologie utilise le mode vidéo de l'appareil photo du téléphone pour identifier des écritures, les traduire et les montrer sur l'écran comme si c'était rédigé en anglais.

«Quand vous regardez le menu d'un restaurant c'est pratique, vous pouvez tout de suite pointer vers ce que vous voulez commander», a déclaré Otavio Good, le fondateur de Quest Visual, en utilisant son iPhone pour scanner et traduire une recette italienne de pâtes.

Auberge espagnole

La nouvelle application, qui fonctionne indépendamment d'Internet (ce qui évite de surcharger la bande passante de l'opérateur téléphonique) offre également un mode conversation qui utilise la reconnaissance vocale et les capacités du cloud (informatique dématérialisée) de Google pour traduire les propos de deux personnes parlant dans des langues différentes. Une connexion à Internet est, cette fois, nécessaire, car le système se sert des capacités des serveurs de Google pour assurer la traduction.

Les développeurs espèrent qu'outre rendre service aux touristes qui voyagent dans des pays étrangers, Google Translate deviendra un outil précieux pour les professeurs, le personnel médical ou la police.

>> Exemple en vidéo