Attentats à Paris: Déjà plus de 100.000 géolocalisations sur l'appli «Je suis Charlie»...

HIGH-TECH L'application mobile soutenant le mouvement de soutien aux victimes de l'attentat contre «Charlie Hebdo» cartonne...

20 Minutes avec agence

— 

L'application
L'application — 20 Minutes

Après l'attentat contre le journal Charlie Hebdo et la mobilisation qui a suivi, deux informaticiens azuréens ont développé, via leur start-up, l'application mobile «Je suis Charlie». Conçue en 48 heures, «au nom de la liberté d'expression» l'application, gratuite, est déjà en tête des téléchargements sur l'AppStore (40.000 téléchargements en 24 heures) et le Google Play Store.

 

Soutenue par Nice-Matin, l'application a pour objectif de poursuivre la mobilisation en ligne pour la liberté d'expression et contre la barbarie. En clair, elle permettra à chacun de se géolocaliser sur une carte du monde grâce à une petite icône noire, tenant une pancarte «Je suis Charlie», la main levée brandissant un crayon.

Un moyen affirmer son soutien au message, devenu symbole universel de liberté et de lutte contre l'intolérance. Pour l'heure, c'est près de 100.000 géolocalisations qui ont été dénombrées, trois jours après le lancement de l'application.

Apple a répondu en 10 minutes

Et pour l'anecdote, il n'aura fallu que dix minutes aux deux développeurs niçois (qui préfèrent rester anonymes) pour obtenir le soutien de Tim Cook et, donc d'Apple. Les deux associés ont, en effet, envoyé un simple mail au boss de la marque à la pomme, «sans grand espoir», racontent-ils à Nice Matin. Le «On vous suit.» tombera dix minutes plus tard. Les deux amis inspirés attendent désormais aux réponses de Google et de Facebook.