Ivre et sans permis, il emprunte une Rolls qu’il devait vendre

JUSTICE L’homme, déjà condamné avec sursis, écope d’un mois de prison ferme dans cette affaire…

A.-L.B.

— 

Illustration d'une Rolls Royce.
Illustration d'une Rolls Royce. — SEPP SPIEGL/PHOTOWEB/SIPA

Direction le tribunal correctionnel de Monaco pour un Italien, après une virée à bord d’une Royce qu’on lui avait confié pour la vendre.

Le 1er janvier, rapporte Nice-Matin, le jeune homme a été cueilli par les forces de l’ordre pour une vitesse excessive sur l'avenue Princesse-Grace. Il s’avère que l’homme a un taux d’alcool de deux grammes dans le sang.

Déjà condamné

Mais ce n’est pas tout. Il n’a pas d’assurance, et son permis a été retiré il y a six mois… Cerise sur le gâteau: La voiture dans laquelle il roule est «empruntée». Le véhicule ne lui a été confié que pour être vendu.

Déjà condamné à des peines avec sursis dans la Principauté, l’homme a été condamné dans cette affaire à un mois de prison ferme et 45 euros d'amende, précise le quotidien.