La vidéo du généreux sans-abri serait une «arnaque»

WEB Les critiques se multiplient à l’encontre de l’auteur de la vidéo...

N.Beu.

— 

Thomas, le SDF au grand cœur.
Thomas, le SDF au grand cœur. — capture d'écran Josh Paler Lin

L’histoire était belle. Un don de 100 dollars à un SDF, qui s’en servait ensuite pour acheter de la nourriture à ses amis, puis une collecte de 130.000 dollars au profit du sans-abri… Sauf que le point de départ de ce beau moment de partage, la vidéo de la B.A., vue par près de 30 millions d'internautes, serait en fait une escroquerie.

Mardi, un témoin de la scène du nom de Taugan Tan Kadalim a d’abord affirmé au site Vocativ que Thomas, le sans-abri de la vidéo, n’avait pas été filmé à son insu. Ce dernier serait en réalité arrivé jusqu'au magasin dans la même voiture que John Paler Lin, l’homme qui l’a filmé. «Thomas savait qu’il était suivi» dans le magasin, en conclut ce témoin, parlant de «connerie».

Un SDF au compte bien garni?

Sur YouTube, un utilisateur a par ailleurs mis en cause le déroulement des événements. Google map à l’appui, il explique que le trajet à effectuer entre l’endroit où le SDF reçoit les 100 dollars et le magasin où il va faire des courses prend 34 minutes au moins. En marchant, Thomas serait ainsi passé devant plusieurs supermarchés bien moins chers, sans pour autant s’y arrêter. D’autres commentateurs doutent de la bonne foi de l’auteur de la vidéo en raison de la réaction peu expressive du sans-abri au moment où il reçoit 100 dollars. Un autre utilisateur de la plateforme vidéo, qui est apparu par le passé dans une production de John Paler Lin, raconte pour sa part que ce dernier a mis en scène son passage. Autrement dit, le YouTubeur n'en serait pas à son coup d'essai.

Mercredi, le coup de grâce est venu de celui qui dit être le frère du SDF. Interrogé par KCBS-TV, Kevin Nickel raconte que le sans-abri, qui s’appelle en fait Kenny Nickel, a pu être manipulé. Quant à la collecte de 130.000 dollars qui a suivi, il est possible que Thomas/Kenny n’en ait même pas été informé, estime Kevin. Son frère n’en a de toute façon pas besoin, continue-t-il, puisqu’il doit toucher 150.000 dollars d’héritage. «C’est une arnaque, dénonce Kevin. Cet argent doit aller aux gens qui en ont vraiment besoin.»