VIDEO. Paris: Jacques Sayagh, le SDF bodybuilder devenu star du web

MUSCLOR Filmé par un réalisateur parisien, le culturiste a été vu par des millions de personnes dans le monde...

T.L.G.

— 

Jacques Sayagh, 50 ans, SDF culturiste.
Jacques Sayagh, 50 ans, SDF culturiste. — Julien Goudichaud/Vimeo

Des muscles à faire pâlir Arnold Schwarzenegger au temps de sa splendeur. Pourtant, malgré sa plastique parfaite, Jacques Sayagh est plus habitué des trottoirs que des podiums. Ce SDF de 50 ans, adepte du culturisme, vit dans les rues du XVIe arrondissement de Paris.

Une rencontre à l’improviste avec le réalisateur français Julien Goudichaud l’a sorti de l’anonymat. «Il me racontait qu’il dormait dans sa tente, qu’il utilisait des cartons pour garder la chaleur, et en même temps il me parlait de régime, de rythme de vie, d’entraînement quotidien, de souci de son apparence physique pour une compétition qui approchait. Le contraste était saisissant», confie Julien Goudichaud aux Inrocks.

STREET FIGHT from Anecdote on Vimeo.

Intéressé par le parcours du personnage, le cinéaste le convainc de faire un film de six minutes. La vidéo «Street fight» est postée sur le site Viméo et fait près de 500.000 vues en quelques jours. «Puis un petit malin me l’a reprise et l’a postée sur YouTube, et il a fait plus de trois millions de vues», ajoute le réalisateur. La célébrité de Jacques Sayagh lui a valu d’être invité dans l’émission de Thierry Ardisson, Salut les Terriens, samedi dernier.

«Moi je recherche le corps car je suis dans la rue, si je ne l’avais pas je serai ptete [peut-être] mort», explique Jacques Sayagh dans le film. Son changement de statut lui aura surtout permis de retrouver son fils, qu’il avait perdu de vue, et de rencontrer ses petits-enfants. Le réalisateur espère lui tourner un documentaire de 66 minutes sur son nouvel ami.