EXCLUSIF. On a retrouvé la magie de Noël

FETES Après des mois d’investigation, on a retrouvé la magie de Noël, disparue depuis un an…

Audrey Chauvet

— 

La magie de Noël n'a pas souhaité se faire photographier. Ici, sa main apportant une touche de magie à un sapin.
La magie de Noël n'a pas souhaité se faire photographier. Ici, sa main apportant une touche de magie à un sapin. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Elle avait disparu le 26 décembre 2013. Un an sans nouvelles, malgré les nombreux appels à témoin qui avaient été lancés. La magie de Noël a enfin refait surface et «20 Minutes» a pu lui parler en exclusivité. Voilà ce qu’elle nous a confié. Un document rare.

«Je suis avant tout un moment de retrouvailles avec les gens que l’on aime»

La magie de Noël reste modeste: elle doit tout aux «gens que l’on aime», nous a-t-elle expliqué. «Noël est l’occasion de se retrouver en famille, parfois avec des gens que l’on voit rarement, ou avec des amis auxquels on tient. Je ne serai rien sans cela», nous confie-t-elle. La preuve par cette vidéo d’un jeune homme résidant à Londres qui a fait croire à sa mère, vivant en Afrique du Sud, qu’il ne serait pas là pour Noël. La surprise de la maman quand elle voit débarquer son grand garçon à l’heure pour le réveillon vaut tous les cadeaux.

«Je ne suis pas une fête commerciale»

Malgré les virulentes critiques qui lui ont été adressées, la magie de Noël refuse d’être taxée de «consumériste». Certes, les sapins seront encore cette année entourés de nombreux jouets, livres, parfums et bijoux, mais pour la magie de Noël, la vérité est ailleurs. «Les enfants, s’ils avaient un souhait à formuler à leurs parents, ce serait sûrement de passer plus de temps avec eux», estime-t-elle. C’est aussi ce que les magasins Ikea ont voulu exprimer dans cette publicité. Tout en rappelant que pour être bien à la maison, mieux vaut aller s’équiper chez Ikea. La magie de Noël n’a pas souhaité répondre à cette provocation de la multinationale du meuble.


IKEA : L'autre lettre - Buzz/p>

«Je suis tout à fait favorable aux actes de générosité gratuite»

«Générosité gratuite»: l’expression fera sourire les plus cyniques, mais la magie de Noël assume. «C’est exactement le moment de montrer que l’argent ne vaut rien contre un sourire. Accusez-moi de naïveté si vous le souhaitez, j’assume», assure-t-elle. L’histoire de cette Anglaise à qui un inconnu a donné dans la rue une enveloppe contenant 200 livres sterling (environ 250 euros) devrait donner raison à la magie de Noël.

«La solidarité, c’est le plus important à mes yeux»

S’il y a bien une valeur à laquelle la magie de Noël est attachée, c’est la solidarité. «Je n’imagine pas un monde dans lequel on ne se soucierait pas de son prochain et des gens plus fragiles que soi», avoue-t-elle, les larmes aux yeux. Une devise qu’une restauratrice lilloise s’est empressée d’appliquer: la friterie «Les tontons friteurs» offrira dès ce mercredi midi un cornet de frites et une viande à une centaine de sans domicile fixe.

«N’oubliez jamais de rire!»

La magie de Noël est loin d’être austère. Elle aime les chants joyeux, les animaux rigolos, les réjouissances autour d’une table de fêtes… «Quand je vois des gens sourire, je me dis que c’est un peu grâce à moi et je suis la plus heureuse du monde», nous dit-elle. Joyeux Noël à tous.