Dati privée de téléphone, Daubresse privé de voiture: L’UMP se serre la ceinture

POLITIQUE Quand il faut rembourser 5,5 millions d’euros de dettes, toutes les économies sont bonnes à prendre…

A.Ch.

— 

Le siège de l'UMP, rue de Vaugirard (15e), le 10 mars 2013.
Le siège de l'UMP, rue de Vaugirard (15e), le 10 mars 2013. — WITT/SIPA

L’austérité frappe aussi l’UMP. Le parti, qui doit rembourser 5,5 millions d’euros de dettes, a mis en place un plan d’économies drastique. Première visée, Rachida Dati va devoir décrocher de son téléphone: avec des factures représentant environ 10.000 euros à la charge du parti, l’ancienne Garde des Sceaux a été privée de téléphone. La facture totale des frais téléphoniques de l’UMP est passée, après diverses économies, de 300.000 à 70.000 euros, rapporte RTL.

Marc-Philippe Daubresse va, lui, devoir se mettre aux transports en commun. L’ex-secrétaire général adjoint du parti a été privé de son véhicule de fonction. Quant à Nadine Morano, elle ne pourra plus avoir son fil d’infos de l’AFP: son abonnement aux dépêches va être résilié. Le nombre de salariés permanents du parti sera abaissé et leurs salaires devraient en prendre en coup. On ne se fait quand même pas trop de soucis pour eux, la limite des revenus mensuels ayant été fixée à 6.000 euros.