Japon: Les internautes disent adieu aux grandes frites sur Twitter

FAST-FOOD Depuis mardi, McDonald’s Japon ne sert plus que des petites portions de frites pour préserver ses stocks...

M.C.

— 

Deux Japonaises interviewées sur la crise de la frite McDo, décembre 2014.
Deux Japonaises interviewées sur la crise de la frite McDo, décembre 2014. — Capture d'écran/20Minutes

Le Japon n’a plus la frite. Plus la grande, du moins. Alors que les chaînes de fast-food craignent la pénurie de «french fries» surgelées en provenance des Etats-Unis, à cause d’un mouvement social dans des ports de la côte ouest américaine, McDonald’s Japon a pris mardi la décision de rationner ses clients en n’offrant plus que des petites portions de frites.

Sur les réseaux sociaux, les internautes japonais n’ont pas manqué l’occasion de célébrer une dernière fois la patate avant des jours meilleurs, en faisant étalage de leurs dernières grandes et moyennes portions de frites.

«Sayonara les frites « L »… Je me tape un festival de patates»

«On a acheté des frites en masse pour la dernière fois… C’est aussi la première»

«Demain les portions de frites «L» disparaissent!» - «On est un peu tristes que les portions L disparaissent», disent deux jeunes femmes, interviewées par la télévision japonaise:

«Aujourd’hui c’est les dernières portions "L". J’en ai bouffé juste parce que je pouvais le faire (haha)! J’aurais voulu en manger encore plus quitte à me priver de dîner»

Sale temps pour les amateurs de gras au Japon, alors que le pays est aussi touché par une pénurie de beurre qui menace les bûches de Noël. Heureusement, il reste le sucre.