Après un article de presse, Saint-Etienne se défend sur les réseaux sociaux

INSOLITE La ville de Saint-Etienne n’a pas apprécié un article du «Monde» et a demandé aux habitants de réagir sur les réseaux sociaux…

A.-L.B.

— 

La façade de la mairie de Saint-Etienne, le 29 novembre 2013.
La façade de la mairie de Saint-Etienne, le 29 novembre 2013. — J. PACHOUD/AFP PHOTO

La défense de Saint-Etienne (Loire) se construit sur les réseaux sociaux. La commune n'a pas apprécié un article du Monde, et a appelé les habitants à contre-attaquer sur les réseaux sociaux, a repéré francetvinfo ce vendredi.

L’article en question, publié lundi, a un titre qui résume la teneur du reportage: «A Saint-Etienne, le centre-ville miné par la pauvreté.» Une image déprimante à laquelle la commune a voulu répondre.

Belles photos publiées 

Ainsi, le site Internet de la mairie et des panneaux d'affichage municipaux appellent les habitants à publier des photos de la ville sur les réseaux sociaux avec le hashtag (mot-dièse) #stephanoisfiers. Elle demande de les envoyer également à Thomas Wieder, le chef du service France du Monde.

L’histoire ne dit pas si l’adresse mail du journaliste a été submergée, mais l’initiative est relayée par plusieurs dizaines de personnes depuis jeudi. Un Tumblr «Capitale des Taudis» a été créé. «Sidéré», un enseignant-chercheur à l’École d’Architecture de Saint-Étienne, Jean-Michel Dutreuil, a également rédigé une lettre ouverte à la journaliste publiée sur le média régional L'Essor.