Les Ghettos du web

— 

Le site communautaire pour riches et célèbres, asmallworld.net, s’apprête à devenir payant. Cette communauté online, très select et «conçue pour les personnes ayant déjà de fortes connections entre elles», impose des critères stricts comme condition d’entrée : pour faire partie du club, il faut être introduit par un membre influent.

Cet anti-mySpace témoigne d’une tendance forte sur le net : la ghettoisation. Trois raisons peuvent expliquer cette tendance. Soit les personnes veulent rencontrer des gens qui puissent leur être utiles (comme le montre le lancement de la communauté pour «trendshopper», shopreflex), soit qu’ils cherchent des internautes qui leur ressemblent, soit qu’ils aient envie de se sentir supérieurs, élus.

Un autre exemple, beautifulpeople, le site de rencontre exclusivement réservé aux « beaux » (pour entrer il faut être accepté, sur photo, par une majorité de membres). Selon les responsables de cette adresse, «une tentative d'inscription sur quinze aboutit». Heureusement pour les autres, les beautiful people ont un goût douteux. Sur ce site, les sosies de Pamela Anderson côtoient souvent ceux de Ridge Forrester (de l'increvable série TV Amour, Gloire et Beauté).

On connaît également un site réservé aux personnes qui aiment les chiens, rencontremonchien.com, «parce que, comme le dit la page d’acceuil, ceux qui aiment les chiens ont envie de rencontrer quelqu'un qui aime les chiens. Et puis, nos compagnons à 4 pattes sont un excellent premier sujet de conversation. »

Juifs et musulmans ont également leurs sites de rencontre. Au bout du compte, une seule chose est sûre, 20minutes.fr est ouvert à tout le monde. Dites-nous donc ci-dessous ce que vous pensez de ces communautés et donnez nous l'adresse de celles que vous préférez…