Les gauchers moins bien payés que les droitiers

SCIENCES Une étude de l’université d’Harvard révèle une différence de rémunération entre droitiers et gauchers…

A.-L.B.

— 

Illustration d'un enfant gaucher.
Illustration d'un enfant gaucher. — F. DURAND/SIPA

La gaucherie, c’est-à-dire le fait d’être gaucher, pourrait vous valoir cher. Selon une étude de l’université d’Harvard publiée début décembre par Journal of Economic Perspectives et repérée par Le Figaro, les gauchers seraient généralement moins bien payés que les droitiers.

>> Diaporama: Les gauchers célèbres

L’étude du professeur Joshua Goodman est basée sur des statistiques réalisées aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, avec des caractéristiques familiales des individus, leur salaire et leurs résultats à des tests d’intelligence.

Difficulté d'apprentissage des enfants gauchers

Si les gauchers représentent 12% de la population, ils gagnent généralement 10% à 12% de moins que les droitiers, explique le chercheur. Cette différence de salaire entre gauchers et droitiers ne concerne que les gauchers dont la mère est droitière. Ceci s’expliquerait par la difficulté d’apprentissage de ces enfants gauchers quand ils imitent leur mère, alors qu’il y a une différence dans la préférence manuelle. 

>> La journée des gauchers

Selon cette étude, les gauchers seraient d’ailleurs plus défaillants aux tests d’intelligence: entre 20 et 28% seraient ainsi intellectuellement déficients, soit le double de la moyenne de la population. Mais que les gauchers se rassurent, nombre de sportifs de haut niveau, mais aussi des présidents des Etats-Unis, sont gauchers…

>> Cinq idées reçues sur les gauchers